Pas d'accord de coalition

La chancelière allemande Angela Merkel avec Horst Seehofer du CSU, lors des négociations à Berlin.
AFP La chancelière allemande Angela Merkel avec Horst Seehofer du CSU, lors des négociations à Berlin.

La chancelière Angela Merkel se préparait à négocier une partie de la nuit de dimanche à lundi pour éviter une rupture des négociations visant à former un nouveau gouvernement en Allemagne, synonyme d'instabilité.

Les pourparlers pourraient se prolonger jusqu'à lundi matin, du fait de blocages importants."Nous en sommes toujours à un point où nous avons des divergences sur le climat et la politique migratoire", a déclaré le négociateur en chef des Verts, Michael Kellner.

Le camp conservateur de la chancelière Angela Merkel (CDU-CSU), les Libéraux du FDP et les écologistes s'étaient donnés jusqu'à 18h00 dimanche pour trancher: accord ou échec.

Rassemblements LGBT interdits

Image prise à Ankara, qui montre le drapeau de la communauté gay.
AFP Image prise à Ankara, qui montre le drapeau de la communauté gay.

Les autorités turques ont annoncé dimanche l'interdiction "jusqu'à nouvel ordre" des rassemblements culturels LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres) dans les cinémas et lieux d'exposition de la province d'Ankara. Elles estiment que de telles manifestations menacent l'ordre public.

L'interdiction, qui vise à "maintenir l'ordre public", est justifiée par le fait que ces manifestations pouvaient "provoquer des réactions au sein de certains segments" de la société, explique le gouvernorat.

Cette semaine, les autorités d'Ankara avaient déjà interdit un festival de cinéma LGBT lors duquel devaient être projetés des films allemands.

Le Masters pour Dimitrov

Grigor Dimitrov a cueilli le plus beau titre de sa carrière à Londres en s'adjugeant le Masters. Le Bulgare de 26 ans s'est imposé 7-5 4-6 6-3 en finale face à David Goffin (ATP 8), tombeur de Roger Federer la veille. Il figurera lundi au 3e rang mondial, soit le meilleur classement de sa carrière. 

Le Bulgare a raté 3 balles de match de suite à la relance à 5-2 puis une autre sur son engagement à 5-3. Mais la 5e était la bonne,Dimitrov profitant d'une volée de revers manquée par Goffin.

Le Belge, qui a lui lâché prise physiquement en fin de partie, a sans doute manqué le coche dans le 1er set.

Appel à manifester au Zimbabwe

Des Zimbabwéens regardant l'allocution télévisée du président Robert Mugabe.
Keystone Des Zimbabwéens regardant l'allocution télévisée du président Robert Mugabe.

Les anciens combattants de la guerre d'indépendance ont appelé les Zimbabwéens à descendre de nouveau dans la rue mercredi pour obtenir le départ du président Robert Mugabe, qui a défié les attentes en n'annonçant pas sa démission lors d'une allocution dimanche.

"Ce discours était totalement déconnecté de la réalité. Nous soutiendrons toute procédure de destitution et appelons à manifester mercredi", a déclaré le chef de la puissante association de vétérans, Chris Mutsvangwa.

Robert Mugabe est le seul dirigeant qu'ait connu le Zimbabwe depuis son indépendance du Royaume-Uni en 1980, d'abord comme Premier ministre et par la suite comme président.

R.Mugabe n'a pas annoncé sa démission

Le président zimbabwéen Robert Mugabe s'est adressé dimanche à ses compatriotes sur l'antenne de la télévision d'Etat. Mais il n'a pas annoncé sa démission, comme des sources dans son entourage l'avaient indiqué plus tôt.

Dans son discours, R.Mugabe a estimé que l'intervention de l'armée, qui l'a placé cette semaine en résidence surveillée, n'avait pas remis en cause son autorité en tant que chef de l'Etat.

R.Mugabe a aussi assuré qu'il présiderait en décembre le congrès de son parti, la Zanu-PF. Ce dernier a pourtant démis dimanche le dirigeant de ses fonctions de président du parti au pouvoir et lui a laissé 24 heures pour renoncer à la présidence du pays.

Fréquentation stable aux Automnales

La 9e édition des Automnales à Genève aura été "positive" et "encourageante" pour ses organisateurs. Quelque 145'000 visiteurs se sont rendus en 10 jours à cette manifestation, comme l'année passée, ont-ils indiqué dimanche.

Hôte d'honneur, le CERN a offert de nombreuses animations, notamment des films. Les deux nouveaux salons parallèles, celui de la montagne et le Japan Cosplay, sont aussi considérés comme des satisfactions.

Il y a une semaine, environ 430 personnes ont participé à la course-relais de 10 kilomètres dans Palexpo. La dixième édition des Automnales aura lieu du 2 au 11 novembre 2018, ont encore ajouté les organisateurs.

Berne et Davos victorieux

Berne et Davos ont connu un dimanche plein en National League. Les Bernois ont gagné 2-1 à Kloten tandis que les Grisons ont battu Zurich (3-1).

En supériorité numérique, Gaëtan Haas a glissé sa canne sous le gardien Luca Boltshauser pour l'égalisation (44e). Le Biennois n'avait plus marqué depuis treize matches pour le SCB. Cinq minutes plus tard, l'attaquant a servi le défenseur Calle Andersson pour le 2-1.

Le Suédois Robert Nilsson, avant de sortir sur blessure, a ouvert la marque pour le "Z". Le futur Fribourgeois Samuel Walser a égalisé, avant le 2-1 décisif de l'Américain Broc Little.

R.Mugabe devrait démissionner

Robert Mugabe lors d'une cérémonie de remise de diplôme à Harare, le 17 novembre 2017.
reuters Robert Mugabe lors d'une cérémonie de remise de diplôme à Harare, le 17 novembre 2017.

Le président du Zimbabwe Robert Mugabe aurait accepté de démissionner après 37 ans au pouvoir, indique dimanche une source proche des négociations avec l'armée. Il doit s'adresser dans la soirée à la nation, a confirmé la radio-télévision publique ZBC.

Plus tôt dans la journée, Robert Mugabe a été démis de ses fonctions à la tête de la Zanu-PF et exclu du parti au pouvoir. Il a été remplacé par Emmerson Mnangagwa, son adjoint et ancien vice-président qu'il avait évincé. Son épouse a aussi été écartée du parti.

Le vieil homme, 93 ans, a été placé en résidence surveillée mercredi par l'armée. Il est à la tête du pays depuis son indépendance.