L'ex-président condamné

L'ex-président soudanais Omar el-Béchir condamné pour corruption.
Reuters L'ex-président soudanais Omar el-Béchir condamné pour corruption.

L'ancien président soudanais Omar el-Béchir a été condamné samedi à deux ans de détention dans un centre correctionnel pour corruption. Il était jugé depuis le mois d'août à Khartoum par un "tribunal spécial" pour avoir perçu des fonds de l'Arabie saoudite.

L'ex-président sera placé dans un centre correctionnel pour personnes âgées, car selon la loi soudanaise, une personne âgée de plus de 70 ans ne peut être détenue en prison. Selon un des avocats, "l'ancien président Béchir est un officier de l'armée (...),il ne souhaite pas d’allègement de sa peine car il ne souhaite la clémence de personne"

Omar el-Béchir avait été destitué le 11 avril après 30 ans de pouvoir.

Démission du président du Val d'Aoste

Le président de la région italienne du Val d'Aoste, Antonio Fosson, a annoncé samedi sa démission après que son nom ait été cité dans une enquête sur la mafia. Il se dit innocent des accusations portées contre lui.

Trois autres personnes appartenant à l'exécutif de la région à statut spécial ont également démissionné dans le cadre de cette affaire.

Selon le quotidien La Stampa, qui cite des documents d'enquête, la mafia calabraise, la Ndrangheta, aurait infiltré depuis des décennies la vie politique dans le Val d'Aoste grâce à sa capacité à influencer le résultat des élections locales par des pressions sur la communauté calabraise de cette région.

Algérie: le président est déjà contesté

Une marée humaine a envahi le centre d'Alger pour conspuer Abdelmadjid Tebboune.
Keystone Une marée humaine a envahi le centre d'Alger pour conspuer Abdelmadjid Tebboune.

Le mouvement de contestation Hirak continue en Algérie. Des dizaines de milliers de manifestants ont protesté vendredi dans la capitale, peu après l'élection du nouveau président Abdelmadjid Tebboune, un ex-fidèle d'Abdelaziz Bouteflika.

A peine deux heures après l'élection de l'ex-Premier ministre de 74 ans à la tête du pays, les manifestants chantaient déjà "Tebboune ne nous gouvernera pas".

L'ancien Premier ministre du président déchu Abdelaziz Bouteflika a remporté vendredi avec 58% des voix une présidentielle dont le peuple ne voulait pas, rejetant les "produits" du système instauré depuis l'indépendance en 1962.

Corée du Nord: test nucléaire "crucial"

La Corée du Nord a réalisé un nouveau "test crucial" sur son site de lancement de satellites de Sohae, a rapporté samedi l'agence officielle KCNA, au moment où les négociations avec Washington sur le programme nucléaire nord-coréen sont dans l'impasse.

"Un nouveau test crucial a été mené avec succès" à Sohae vendredi soir, a déclaré l'Académie nationale des sciences de défense. Les "succès en matière de recherche" seront "appliqués pour améliorer encore la dissuasion nucléaire stratégique fiable" de la Corée du Nord, a-t-elle ajouté.

Les USA ont pour leur part ont procédé jeudi au dessus du Pacifique au test d'un nouveau missile balistique.

Un mort dans les intempéries

Un homme a été tué et au moins cinq autres personnes ont été blessées vendredi dans les intempéries qui balaient le sud-ouest de la France, selon les autorités. En outre, un homme est porté disparu dans le Lot-et-Garonne.

Environ 600 habitants ont été évacués "par mesure de précaution" dans huit communes, à proximité du confluent des Gaves de Pau et d'Oloron en prévision d'un pic de crue samedi matin.

Au total, 23 départements dans le sud-ouest, les Alpes, la Corse et le nord du pays, sur la façade de la Manche, étaient placés vendredi soir en "vigilance orange" et les Pyrénées-Atlantiques en "vigilance rouge" pour des vents violents et des inondations.

Des plongeurs recherchent des corps

Des plongeurs recherchaient des corps dans les eaux qui entourent l'île de White Island.
Keystone/AP Des plongeurs recherchaient des corps dans les eaux qui entourent l'île de White Island.

Des plongeurs recherchaient samedi des corps dans les eaux qui entourent l'île néo-zélandaise de White Island. L'éruption d'un volcan y a tué au moins 17 personnes.

Sous la menace d'une nouvelle éruption, les plongeurs tentaient de trouver les corps de deux personnes encore portées disparues cinq jours après l'éruption de lundi. Les recherches se concentraient sur une zone où un corps avait été vu flottant à la surface de la mer au lendemain de l'éruption meurtrière.

Les plongeurs opèrent "dans des conditions uniques et difficiles", dans des eaux "avec une visibilité variant de zéro à deux mètres", a déclaré le directeur adjoint de la police.

Drummond réglementé en Colombie

La Colombie ordonne à Drummond de cesser la fracturation hydraulique.
AFP La Colombie ordonne à Drummond de cesser la fracturation hydraulique.

La justice en Colombie a ordonné à la multinationale américaine Drummond de cesser sa production de gaz de schiste au moyen de la fracturation hydraulique, a annoncé vendredi le Conseil d'Etat colombien.

Ce dernier, plus haute instance de la justice administrative, a ordonné la suspension sur 15 sites exploitées par Drummond de cette technique jugée néfaste pour l'environnement par ses détracteurs, sous peine de sanctions financières.

En septembre, le groupe américain avait nié avoir recours à cette technique d'exploitation du gaz de schiste, affirmant utiliser un procédé de "stimulation hydraulique traditionnel".

Discussions peu concluantes

La conférence climat de l'ONU se poursuivait au bout de la nuit. Elles est engluée dans des négociations qui dans tous les cas ne seront pas à la hauteur des actions urgentes nécessaires pour éviter la catastrophe climatique.

La COP25, qui a commencé le 2 décembre, devait se terminer vendredi soir. Mais comme souvent, les négociations ont débordé et se poursuivaient dans la nuit de vendredi à samedi. De nouveaux textes étaient attendus samedi matin.

Les positions semblaient figées sur les principaux sujets: ambition en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre, financement pour les pays du Sud et règles de fonctionnement des marchés carbone internationaux.