Berne n'expulsera pas de Russes

Les lieux où ont été retrouvés inconscients l'ex-espion russe et sa fille à Salisbury.
Keystone Les lieux où ont été retrouvés inconscients l'ex-espion russe et sa fille à Salisbury.

Si la Suisse réitère sa condamnation ferme de l'affaire Skripal, elle ne compte pas pour l'instant expulser de diplomates russes à l'instar de 17 pays de l'Union européenne. Berne préfère attendre les résultats de l'enquête.

Par ailleurs, la Suisse s'est dite toujours aussi inquiète de la nouvelle utilisation d'un agent chimique. 

Pour rappel, de nombreux pays, dont les Etats-Unis et 17 membres de l'UE, ont décidé lundi d'expulser plus de 100 diplomates russes. Cette action coordonnée est une réponse à l'empoisonnement de l'ancien agent russe Sergueï Skripal et de sa fille le 4 mars à Salisbury, attribué par Londres à Moscou. Les deux victimes sont toujours hospitalisées.