Le sommet du Tour à 2000 m

Cette 74e édition forcera le peloton à de nombreux transferts. Après un prologue à Oron le 28 avril, les coureurs se rendront à Aigle pour l'étape des Mondiaux. Le lendemain, ils rejoindront La Neuveville pour une étape "jurassienne" qui se terminera à St-Imier.

Place ensuite à une étape en circuit le 1er mai à Estavayer-le-Lac, avant l'étape-reine entre Sion et Thyon 2000. "C'est la première fois que nous arriverons à 2000 m dans le Tour de Romandie moderne", révèle Richard Chassot.

La course se terminera par un chrono à Fribourg le 3 mai. Les coureurs s'élanceront de la Basse-Ville et remonteront par la côte de la Lorette (17%!) avec une arrivée place Georges-Python.

Les Mondiaux en ligne de mire

L'édition 2020 du Tour de Romandie a trouvé un formidable accélérateur. Sa 1re étape empruntera le circuit final des Championnats du monde de septembre prochain entre Aigle et Martigny.

Les coureurs escaladeront à 4 reprises le col de la Petite Forclaz, le plat de résistance des Mondiaux où les coureurs devront l'affronter 7 fois.

Directeur du TdR, Richard Chassot peut espérer réunir un plateau de luxe fin avril pour la 74e édition d'une épreuve dont le propriétaire, la Fondation du Tour de Romandie, sera présidée dorénavant par Gregory Devaud qui succède à Yves Christen. La Fondation a signé un nouveau contrat avec la société Richard Concept pour les éditions 2020-2024.

Hollenstein engagé

Reto Hollenstein roulera la saison prochaine pour l'Israel Cycling Academy. Le Thurgovien de 34 ans courrait depuis 2017 avec l'équipe Katusha-Alpecin qui a décidé en juillet 2019 de s'arrêter et dont la licence World Tour a été reprise par la formation israélienne.

L'équipe nationale au départ

Swiss Cycling peut envoyer une équipe sous pavillon suisse à l'occasion du prochain Tour de Suisse (7-14 juin). Il s'agit là d'offrir des opportunités aux jeunes avant les Mondiaux d'Aigle-Martigny en 2020 et de Zurich en 2024.

Cela sera la deuxième année que Swiss Cycling est autorisé à faire cela au Tour de Suisse puisqu'il n'y a pas d'équipe suisse sur le circuit World Tour ni sur le circuit Pro-Continental.

La fédération aimerait pouvoir profiter de la même vitrine au prochain Tour de Romandie (28 avril au 3 mai). Les négociations sont toujours en cours avec le comité d'organisation.

4 places pour la Suisse

La Suisse pourra aligner 4 coureurs lors de la course en ligne des JO de Tokyo. Le maximum autorisé est de cinq partants. Les pays se voient attribuer des places selon la hiérarchie mondiale. Deux hommes pourront s'élancer dans le contre-la-montre. Chez les dames, la Suisse n'a droit qu'à une place en ligne et une pour le "chrono". Gasparotto roulera pour la Suisse L'Italien Enrico Gasparotto, âgé de 37 ans et établi dans le Tessin depuis plusieurs années, roulera dès la saison prochaine pour la Suisse. L'information, dévoilée par le journal "Het Nieuwsblad", a été confirmée par l'UCI.

"une grande tristesse"

Eddy Merckx a salué en Raymond Poulidor "un grand ami qui s'en va". "C'est une grande tristesse. Pendant ma carrière on était adversaires, mais après je l'ai côtoyé souvent. J'ai passé des vacances avec lui dans les Alpes françaises", a déclaré la légende belge. "C'est une grande perte" a-t-il ajouté.

Eddy Merckx avait vu Raymond Poulidor encore cette année, en juillet à Bruxelles lors du départ du Tour de France donné dans la capitale belge. "On avait passé l'après-midi à regarder à la télévision l'étape".

"C'est un grand monsieur qui s'en va, un grand personnage, un monument en France. Il était aimé par tous les Français", a conclu Merckx (74 ans).

Décès de Raymond Poulidor

C'est un monument du cyclisme français qui s'en est allé. Raymond Poulidor, vainqueur de 7 étapes sur le Tour de France, course à laquelle il a fini 8 fois sur le podium, est mort à 83 ans. Il était hospitalisé depuis le 8 octobre en raison d'une grande fatigue.

Sa rivalité avec Jacques Anquetil dans les années 1960 avait passionné les foules. Poulidor demeure à jamais dans l'imaginaire populaire cet éternel second. Il n'a ainsi jamais porté le maillot jaune de la Grande boucle.

Mais son palmarès reste néanmoins exceptionnel. Il a notamment gagné le Tour d'Espagne (1964), Milan - San Remo (1961), la Flèche wallonne (1963) et deux fois Paris - Nice (1972, 1973).

Froome à nouveau opéré

Chris Froome a été opéré avec succès pour retirer une plaque de sa hanche et une broche dans le coude droit.

Le quadruple vainqueur du Tour de France avait été victime en juin de fractures à une vertèbre cervicale, au fémur, au coude, à la hanche et aux côtes après être tombé lors d'une reconnaissance avant une étape du Critérium du Dauphiné. Cette chute avait laissé craindre que sa carrière ne soit terminée à 34 ans.

Le Britannique espère toujours participer au Tour de France et aux Jeux olympiques l'année prochaine. "Il reste 8 mois. Il me faut encore deux ou trois mois pour corriger les faiblesses héritées de ma chute", a déclaré Froome.