Indonésie: éruption du volcan Semeru

Le volcan indonésien Semeru, dans l'est de Java, est entré en éruption samedi. Il a fait au moins un mort et des dizaines de blessés victimes de brûlures tandis que des milliers de riverains ont paniqué et pris la fuite.

Deux personnes étaient portées disparues et huit recherchées à Curah Kerobokan, village très touché où plus de 300 familles ont vu leurs maisons détruites par la lave et les cendres, selon les autorités.

C'est dans ce village de la région de Lumajang qu'un corps sans vie a été retrouvé. Par ailleurs, 41 personnes dont deux femmes enceintes souffraient de sévères brûlures après avoir été touchées par de la lave incandescente.

Réseau social de Trump:un milliard levé

Le futur réseau social de Donald Trump flambe à Wall Street.
Keystone Le futur réseau social de Donald Trump flambe à Wall Street.

L'entreprise devant donner naissance au futur réseau social de l'ex-président Donald Trump et la société avec laquelle elle doit fusionner pour entrer en bourse ont affirmé samedi qu'un groupe d'investisseurs institutionnels s'étaient engagés à apporter 1 milliard de dollars.

Cette somme s'ajouterait aux 293 millions de dollars déjà récupérés par la "Spac" Digital World Acquisition Corp. Trump Media & Technology Group devrait ainsi récupérer 1,25 milliard de dollars au total.

Les deux entreprises n'ont par ailleurs pour le moment pas précisé qui étaient les investisseurs s'étant engagés à apporter ces fonds.

L'écrivain Pierre Rabhi est décédé

L'écrivain et philosophe Pierre Rabhi est décédé à l'âge de 83 ans.
AFP L'écrivain et philosophe Pierre Rabhi est décédé à l'âge de 83 ans.

L'écrivain et philosophe Pierre Rabhi, figure de l'agroécologie en France et cofondateur du mouvement Colibris, est décédé à l'âge de 83 ans, a appris l'AFP samedi auprès de sa famille.

Auteur notamment de "Vers la sobriété heureuse", vendu à plus de 460'000 exemplaires, ce militant de la cause écologiste, adulé par des personnalités comme Cyril Dion et Marion Cotillard, est mort samedi des suites d'une hémorragie cérébrale, a indiqué son fils.

Né en 1938 aux portes du Sahara algérien, Pierre Rabhi restera comme l'un des pionniers de l'agroécologie, une pratique agricole visant à régénérer le milieu naturel en excluant pesticides et engrais chimiques.

Le pape contre le nationalisme européen

Le pape François a pointé samedi en Grèce la responsabilité de l'Europe dans la crise migratoire.
Keystone Le pape François a pointé samedi en Grèce la responsabilité de l'Europe dans la crise migratoire.

Le pape François a pointé samedi au début de sa visite en Grèce la responsabilité de l'Europe dans la crise migratoire, la disant "déchirée par les égoïsmes nationalistes".

Face à l'arrivée de migrants à ses portes, l'Europe "persiste à tergiverser: la communauté européenne apparaît parfois bloquée et non coordonnée, au lieu d'être un moteur de solidarité", a déclaré le pape lors d'un discours dans la ville d'Athènes.

Quelques minutes plus tôt, la présidente de la République hellénique Katerina Sakellaropoulou avait évoqué l'humanité des Grecs et la charge disproportionnée qu'ils ont supportée dans cette crise.

Milliers de manifestants anti-mesures

Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté samedi en Autriche pour le troisième week-end consécutif contre les mesures gouvernementales de lutte contre le coronavirus, a annoncé la police locale.

Les manifestations visaient surtout la vaccination obligatoire. Plusieurs arrestations ont eu lieu pour troubles à l'ordre public d'après la police qui a recensé plus de 40'000 manifestants à Vienne, à la suite de plusieurs rassemblements dans la capitale.

Certains manifestants ont jeté des engins pyrotechniques sur les forces de l'ordre qui ont répliqué par l'usage de gaz poivre. Une contre-manifestation a rassemblé 1500 personnes.

Les partis souverainistes coopèrent

Les dirigeants des partis d'extrême droite et nationalistes européens ont discuté samedi à Varsovie de la possibilité de votes communs au Parlement européen. Ils n'ont toutefois pas réussi à conclure une alliance formelle.

Dans une déclaration commune à l'issue de la conférence, les participants se sont opposés à "une Europe gouvernée par une élite autoproclamée". Ils ont déclaré que seules les institutions souveraines des Etats avaient une pleine légitimité démocratique.

Ils ont également discuté d'une coopération plus étroite au Parlement européen qui inclurait la protection de la souveraineté et une position forte contre l'immigration illégale.

Places de parc supprimées

De plus en plus de places de parc disparaissent dans les villes au profit de pistes cyclables.
Keystone De plus en plus de places de parc disparaissent dans les villes au profit de pistes cyclables.

De plus en plus de places de parc disparaissent dans les villes au profit de pistes cyclables, provoquant des problèmes de stationnement. Ainsi, à Lausanne, 700 places de parc ont disparu depuis 2020, dont plus de la moitié pour créer des pistes cyclables.

"Nous ne supprimons pas des places de parc pour le plaisir", a de son côté relevé Florence Germond. La conseillère municipale socialiste en charge de la mobilité se dit consciente de la tension entre les automobilistes et les objectifs du plan climat.

A Neuchâtel, la suppression de places de parc a fait des remous, tout comme la non-compensation de 4000 places de stationnement fin 2020 à Genève.

Macron a rencontré le prince saoudien

E.Macron a lancé une initiative pour aider le Liban avec le prince saoudien M.ben Salmane.
Anadolu Agency E.Macron a lancé une initiative pour aider le Liban avec le prince saoudien M.ben Salmane.

Emmanuel Macron a terminé samedi sa tournée express dans le Golfe en lançant une initiative pour aider le Liban avec le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane. Il affirme avoir eu une discussion "sans tabou" avec ce dernier sur les droits humains.

La rencontre avec le personnage fort de Riyad appelé "MBS" était très attendue, trois ans après le choc provoqué par l'assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi dans le consulat du royaume à Istanbul.

Emmanuel Macron et M.ben Salmane ont avant tout exprimé leur volonté que le gouvernement libanais puisse travailler de manière normale, se réunir au plus vite et mener des réformes utiles.