VD/salaire médian: 6690 francs en 2022

Le salaire brut médian atteint 6690 francs dans le canton de Vaud en 2022.
Keystone Le salaire brut médian atteint 6690 francs dans le canton de Vaud en 2022.

Le salaire brut médian a atteint 6690 francs dans le canton de Vaud en 2022. Les différences salariales ont été très marquées entre les branches économiques. Sur dix ans, la croissance réelle de ce salaire médian s'élève à 280 francs.

Les activités informatiques, fortement sollicitées par la transition numérique et la cybersécurité, affichaient un salaire médian de 9720 francs, soit 45% de plus que le salaire médian vaudois, indique mardi Statistique Vaud.

C'est aussi plus du double que celui mesuré dans l'hébergement et la restauration, qui a atteint 4410 francs par mois. En 2022, l'écart de salaire hommes-femmes atteingnait 370 francs.

Faillites d'entreprises en nette hausse

Le nombre de faillites d'entreprises en nette hausse depuis le début de l'année.
Keystone Le nombre de faillites d'entreprises en nette hausse depuis le début de l'année.

Sur les cinq premiers mois de l'année, le nombre de faillites d'entreprises en Suisse a nettement augmenté, comparé à la même période l'an dernier. C'est ce qui ressort du relevé publié chaque mois par le cabinet Dun&bradstreet.

A fin mai, plus de 2496 entreprises ont déposé le bilan, ce qui représente une hausse de 11% sur un an, peut-on lire dans un communiqué diffusé mardi. La plus forte hausse a été observée en Suisse centrale (+31%).

Du côté des cantons romands, Neuchâtel connaît un bond de 78%, Genève et Vaud de respectivement 25% et 22%. A Berne, la hausse est plus modérée (+7%). Les cas d'insolvabilité sont en revanche en repli dans les autres cantons romands.

UBS/CS: une fusion possible en juillet

Une fusion est possible entre UBS et Credit Suisse déjà en juillet
Keystone Une fusion est possible entre UBS et Credit Suisse déjà en juillet

La directrice d'UBS Suisse Sabine Keller-Busse accélère la fusion des divisions suisses d'UBS et de Credit Suisse. "La fusion pourrait avoir lieu dès le 1er juillet 2024", déclare-t-elle dans un entretien diffusé mardi par la Neue Zuercher Zeitung.

Elle concerne d'abord les collaborateurs, qui pourraient déjà travailler ensemble en interne. "Pour les clients de Credit Suisse, seule la contrepartie juridique changera dans un premier temps", poursuit-elle.

Ils continueront à avoir leurs cartes de débit, leurs hypothèques ou leurs produits de placement au Credit Suisse tant que les systèmes informatiques fonctionneront encore.

Recul de l'industrie suisse du papier

L'industrie suisse du papier recule en 2023.
RTS L'industrie suisse du papier recule en 2023.

L'industrie du papier s'est montrée plus faible l'année dernière en Suisse. Les sociétés helvétiques fabricantes de papier, de carton et de films ont enregistré des résultats et des volumes de production en recul, selon les données publiées lundi par la faîtière SPKF.

Le chiffre d'affaires des entreprises suisses actives dans ce domaine a reculé de 22% à 877,6 millions de francs, et la production a suivi la même tendance avec 18% de moins en volumes.

Tous les types de papiers ont baissé, à l'instar des livraisons de papier graphique en recul de 30% et celle de papier journal de 17,6%. Seuls les papiers hygiéniques ont progressé en 2023, souligne la SPKF.

Cinémas suisses: bien moins d'entrées

Les salles de cinéma suisses attirent moins de spectateurs et spectatrices cette année qu'en 2023.
Keystone Les salles de cinéma suisses attirent moins de spectateurs et spectatrices cette année qu'en 2023.

Les salles de cinéma helvétiques attirent moins de spectateurs et spectatrices cette année qu'en 2023, selon les chiffres publiés vendredi par l'Office fédéral de la statistique. Même les blockbusters, qui jouent le rôle de locomotives, font moins bien.

L'an dernier, les effets de la pandémie semblaient s'éloigner et la barre des dix millions d'entrées avait été franchie pour la première fois depuis 2019.

Mais l'euphorie semble retomber. En effet, 162'893 entrées ont été comptabilisées durant la semaine 15, contre 340'517 entrées en 2023. La fréquentation la plus basse au premier semestre 2024 a été atteinte durant la semaine 20, avec 124'404 spectateurs.

CS/plainte:mauvaise gestion de la FINMA

Des détenteurs d'obligations AT1 de CS intentent une action en justice contre la Confédération.
Keystone Des détenteurs d'obligations AT1 de CS intentent une action en justice contre la Confédération.

Après le rachat de Credit Suisse par UBS, des détenteurs d'obligations AT1 intentent une action en justice contre la Confédération. Ils ont déposé plainte auprès d'un tribunal de New York, selon un communiqué.

Les plaignants contestent l'ordonnance du 19 mars 2023 de l'autorité fédérale de surveillance des marchés financiers Finma relative au sauvetage d'urgence de Credit Suisse par UBS. Celle-ci stipule que les obligations AT1 émises par Credit Suisse soient réduites à zéro.

"Avec cette ordonnance, la Suisse a porté atteinte illégalement aux droits de propriété des plaignants", écrit le cabinet d'avocats Quinn Emanuel Urquhart & Sullivan LLP dans le communiqué.

La BCE baisse ses taux directeurs

La Banque centrale européenne procède à une baisse de ses taux directeurs de 25 points de base.
Reuters La Banque centrale européenne procède à une baisse de ses taux directeurs de 25 points de base.

La Banque centrale européenne (BCE) a, comme prévu, annoncé jeudi une réduction de 25 points de base de ses trois taux directeurs.

L'institut basé à Francfort rompt avec 9 mois de restrictions visant à lutter contre l'inflation. Depuis septembre 2023, l'inflation dans la zone euro a chuté de 2,5 points de pourcentage et les perspectives d'inflation "se sont nettement améliorées". 

Dans le détail, le taux d'intérêt des opérations principales de refinancement sera ramené à 4,25% (contre 4,5%), celui sur la facilité de prêt marginal à 4,5% (après 4,75%) et celui sur la facilité de dépôt à 3,75% (contre 4,0%), à compter du 12 juin.

Meta amendé pour manque d'information

L'Italie inflige une amende de 3,5 millions d'euros à Meta pour manque d'information.
Keystone L'Italie inflige une amende de 3,5 millions d'euros à Meta pour manque d'information.

Le gendarme italien de la concurrence a annoncé mercredi imposer une amende de 3,5 millions d'euros (à peine moins en francs) au géant technologique Meta pour manque d'information aux usagers de ses réseaux sociaux Instagram et Facebook sur l'utilisation de leurs données à des fins commerciales.

"Lors de la procédure d'inscription à Instagram, les utilisateurs ne recevaient pas d'informations claires sur la collecte et l'utilisation de leurs données à des fins commerciales", écrit l'autorité chargée de la concurrence.

"En outre, lorsque les comptes Facebook et Instagram étaient suspendus, aucune communication utile n'était fournie pour d'éventuelles plaintes", note-t-il