Société iranienne sanctionnée

Ce n'est pas la première fois que le Canada annonce des sanctions contre l'Iran, ici en octobre.
Keystone Ce n'est pas la première fois que le Canada annonce des sanctions contre l'Iran, ici en octobre.

Le Canada a pris des mesures vendredi contre une entreprise iranienne accusée d'avoir fourni des drones à la Russie, dans une nouvelle série de sanctions en réponse à ce qui a été qualifié de "comportement odieux du régime iranien, tant au pays qu'à l'étranger".

En novembre, le Canada avait déjà sanctionné deux entreprises iraniennes accusées d'envoi de drones et personnel à la Russie pour attaquer l'Ukraine.

Ottawa impose donc des sanctions contre quatre personnes et cinq entités "pour leur rôle dans les violations flagrantes et systématiques des droits de la personne et les actions commises par le régime qui menacent toujours la paix et la sécurité internationales".

Ancien chef militaire visé

Une personne a été tuée dans une attaque menée par deux kamikazes déguisés en femmes vêtues de burqas contre le quartier général du parti du vieux dirigeant islamiste Gulbuddin Hekmatyar vendredi à Kaboul. Il était considéré comme l'un des chefs de guerre les plus cruels qu'ait connus le pays et avait été Premier ministre en 1993.

60% des TGV annulés ce week-end

Les contrôleurs de la SNCF seront en grève tout le week-end, 60% des TGV sont annulés.
Keystone Les contrôleurs de la SNCF seront en grève tout le week-end, 60% des TGV sont annulés.

Week-end compliqué dans les gares françaises: une grève lancée par un collectif de contrôleurs a contraint la SNCF à annuler 60% de ses TGV et Intercités de vendredi à dimanche, et laisse craindre de nouvelles perturbations lors des fêtes de fin d'année.

Les contrôleurs ont décidé de cesser le travail pendant tout le week-end, avec une "reprise progressive" envisagée lundi, pour réclamer une meilleure reconnaissance de leur statut.

"Au total, on est plus de 80% à être en grève", a assuré à l'AFP un des six membres fondateurs du Collectif national ASCT, lancé en septembre sur Facebook hors cadre syndical et qui compte aujourd'hui près de 3000 membres.

GB/transport: grèves de Noël à prévoir

Les transports britanniques devraient être frappés par des grèves pendant les vacances de Noël.
Keystone Les transports britanniques devraient être frappés par des grèves pendant les vacances de Noël.

Autoroutes, trains et transport aérien britanniques devraient être frappés par des grèves pendant les vacances de Noël, compliquant les fêtes de famille et les vacances des habitants et touristes au Royaume-Uni, après deux années de pandémie.

Le syndicat de fonctionnaires PCS, qui mène une série d'actions dans différents domaines de la fonction publique, a annoncé vendredi que le trafic pourrait se retrouver "à l'arrêt".

Elles coïncideront avec des grèves de train prévues par le syndicat RMT, qui organise des débrayages depuis des mois pour obtenir des hausses de salaires en ligne avec l'inflation et de meilleures conditions de travail.

90% du monde immunisé

Au moins 90% de la population mondiale présente une forme d'immunité au Covid-19 selon l'OMS.
Keystone Au moins 90% de la population mondiale présente une forme d'immunité au Covid-19 selon l'OMS.

Au moins 90 % de la population mondiale présente une forme d'immunité contre le Covid-19, a déclaré vendredi le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) Tedros Adhanom Ghebreyesus, tout en mettant en garde contre une baisse de vigilance.

Cette baisse de vigilance laisse la porte ouverte à l'émergence d'un nouveau variant susceptible de se répandre et de supplanter le variant Omicron, actuellement dominant, a-t-il souligné.

Le chef de l'Organisation mondiale de la santé a toutefois mis en garde contre la tentation d'affirmer prématurément que la phase émergente de la pandémie est terminée. "Nous n'en sommes pas encore là", a-t-il ajouté.

Mesures contre la grippe aviaire

La France a pris des mesures pour éviter que la grippe aviaire ne devienne incontrôlable.
Keystone La France a pris des mesures pour éviter que la grippe aviaire ne devienne incontrôlable.

A quelques semaines des fêtes de fin d'année, l'Etat français a enclenché vendredi une baisse de la production de volailles dans l'ouest du pays, notamment via des départs anticipés à l'abattoir, pour éviter que la grippe aviaire ne devienne incontrôlable.

A compter de lundi, des dindes et canards, "les espèces les plus sensibles" au virus, seront envoyés de manière anticipée à l'abattoir, selon le ministère de l'Agriculture.

Le ministère n'était pas en mesure vendredi de chiffrer le nombre d'exploitations et d'animaux concernés. En parallèle, des animaux sains sont euthanasiés dans un périmètre restreint autour des élevages infectés.

Colis sinistres aux ambassades

Une lettre piégée a été reçue par l'ambassade ukrainienne à Madrid mercredi.
Keystone Une lettre piégée a été reçue par l'ambassade ukrainienne à Madrid mercredi.

L'Ukraine a affirmé vendredi avoir reçu à plusieurs de ses représentations diplomatiques en Europe des colis contenant des "yeux d'animaux", dénonçant une "campagne planifiée de terreur" de Moscou, deux jours après qu'une lettre piégée eut blessé un employé à Madrid.

"Des colis sanglants sont arrivés aux ambassades en Hongrie, aux Pays-Bas, en Pologne, en Croatie, en Italie, en Autriche et en République Tchèque", a indiqué le porte-parole de la diplomatie ukrainienne, Oleg Nikolenko.

Kiev a dit "coopérer avec les forces de l'ordre des pays étrangers pour enquêter sur tous les cas de menaces, identifier les personnes impliquées et les traduire en justice".

Patrouilles internationales en Syrie

La coalition internationale a repris ses patrouilles dans le nord de la Syrie.
Keystone La coalition internationale a repris ses patrouilles dans le nord de la Syrie.

La coalition internationale dirigée par les Etats-Unis a repris ses patrouilles régulières dans le nord-est de la Syrie après les avoir réduites en raison des bombardements turcs, ont indiqué vendredi un correspondant de l'AFP et une source militaire kurde.

La Turquie a lancé le 20 novembre une série de raids aériens dans le nord-est de la Syrie sur des positions de combattants kurdes, qualifiés de "terroristes" par Ankara.

Quelques centaines de soldats de la coalition internationale sont déployés dans cette région aux mains des Forces démocratiques syriennes, fer de lance de la lutte contre le groupe Etat islamique chassé de ses fiefs en 2019.