Mention spéciale pour Pellaud

"Il y a un changement de génération, c'est clair", a soupiré Vincenzo Nibali, habitué des podiums (six fois!) au Giro durant la décade précédente.

Pour les entraîneurs, l'atypique saison 2020 donne matière à réflexion pour la suite, en ce qui concerne la préparation d'un rendez-vous majeur. Geoghegan Hart avait derrière lui 17 jours de course depuis la reprise des compétitions, Hindley à peine 15 jours.

Côté suisse, le Valaisan Simon Pellaud s'est montré le plus entreprenant. Il s'est glissé dans plusieurs échappées d'envergure mais n'a jamais pu se battre pour la victoire jusqu'au bout. Il se consolera avec le classement final des sprints intermédiaires.

Le maillot rouge pour Carapaz

L'Espagnol Jon Izagirre a gagné en solitaire la 6e étape du Tour d'Espagne à

Le Giro pour Geoghegan Hart

Le Britannique Tao Geoghegan Hart a gagné le Tour de d'Italie à l'issue de la 21e étape, un contre-la-montre entre Cernusco - Milan de 15,7 km. Au classement final, il précède de 38" l'Australien Jai Hindley. Les deux hommes étaient séparés de 0"86 au classement général avant la dernière étape.

Dans une course riche en premières, - puisque deux coureurs ne s'étaient jamais présentés encore au départ de l'ultime journée avec si peu d'écart - Geoghegan Hart a endossé son premier maillot rose le dernier jour de course.

Geogeghan Hart, 25 ans, est le 2e coureur du Royaume-Uni à gagner la course centenaire, créée en 1909, deux ans après le sacre de Christopher Froome

Un 1er bouquet pour Wellens

Le Belge Tim Wellens s'est imposé dans la 5e étape du Tour d'Espagne à Sabinanigo (Aragon), une première incursion dans les Pyrénées sans danger pour le leader de l'épreuve Primoz Roglic.

Le puncheur de Lotto Tim Wellens a réglé au sprint ses deux compagnons d'échappée, le Français Guillaume Martin et le Néerlandais Thymen Arensman.

Primoz Roglic a profité de la journée pour grappiller quelques secondes sur ses adversaires, notamment quatre sur Richard Carapaz, en accélérant dans les tout derniers hectomètres de l'étape qui se concluait par une courte côte. Déjà vainqueur de deux étapes sur le Giro, en 2016 puis 2018, Tim Wellens a signé son 1er succès sur la Vuelta

2e étape pour Geoghegan Hart

Tao Geoghegan Hart (25 ans) gagne la 20e étape du Giro. Le Britannique s'impose à Sestrières devant l'Australien Jai Hindley, nouveau maillot rose.

Les deux coureurs sont à égalité de temps en tête du classement général, avant la dernière étape, un contre-la-montre de 15,7 kilomètres à Milan.

Mais si Jai Hindley (24 ans) détrône son coéquipier néerlandais Wilco Kelderman du commandement, Tao Geoghegan Hart, réputé meilleur rouleur, est le mieux placé pour remporter le Giro. Sa victoire de samedi lui permet d'obtenir un 2e succès d'étape, six jours après celui de Piancavallo. 3e du général, le Néerlandais Wilco Kelderman (29 ans) pointe à 1'32" du duo de tête.

Pellaud encore en évidence

Le Tchèque Josef Cerny a remporté à Asti la 19e étape du Giro, raccourcie de quelque 130 km.

Sam Bennett au sprint

L'Irlandais Sam Bennett (Deceuninck) a remporté au sprint la 4e étape du Tour d'Espagne, Garray - Ejea de los Caballeros (190 km). Le Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma) conserve le maillot rouge de leader. 

Echappés dès le 1er km, le Britannique Harry Tanfield (AG2R La Mondiale), les Espagnols Luis Angel Mate (Cofidis) et Jesus Ezquerra (Burgos-BH), et le Sud-Africain Willem Smit (Burgos-BH), ont été repris dans les 15 derniers km.

La formation Deceuninck a pris les cho-ses en main à 2 km du terme pour placer idéalement Sam Bennett en vue du sprint où il a devancé le Belge Jasper Philipsen (UAE) qui a lancé de loin.

La 19e étape raccourcie

La 19e étape du Tour d'Italie, prévue sur 258 km entre Morbegno et Asti, a été raccourcie d'une centaine de kilomètres. Les coureurs ont protesté devant la longueur du parcours aggravée par les mauvaises conditions météo.