L'Autrichien Mayer crée la surprise

Matthias Mayer crée la surprise en remportant le combiné de Wengen. L'Autrichien, spécialiste de la vitesse, signe le 7e succès de sa carrière en Coupe du monde, le premier dans la discipline.

En tête après la descente, Mayer a profité du nouveau format de la compétition - il s'est élancé en premier dans le slalom - pour faire la nique aux techniciens, sur lesquels il a pu limiter la casse face aux favoris de la course, les Français Alexis Pinturault (2e) et Victor Muffat-Jeandet (3e).

Soupe à la grimace dans le camp suisse, avec la quatrième place de Loïc Meillard pour meilleur résultat. Le Valaisan a échoué à 0"35 du podium. Niels Hintermann a fini neuvième.

Stoffel sur le podium

Elena Stoffel est montée pour la deuxième fois de sa carrière sur un podium de Coupe d'Europe. La Valaisanne de 23 ans - 18e en Coupe du monde à Zagreb et Flachau - s'est classée deuxième du slalom de Zell am See, derrière l'Italienne Marta Rossetti.

Les slalomeurs ont tenu le choc

Les spécialistes de vitesse n'ont pas réussi à creuser l'écart lors de la descente du combiné de Coupe du monde à Wengen. L'Autrichien Matthias Mayer a devancé le Zurichois Gilles Roulin. Mais les deux coureurs se testaient surtout en vue de la descente de samedi

L'outsider transalpin Riccardo Tonetti (7e) semble être le mieux placé pour la victoire dans ce combiné, ayant de l'avance à mi-parcours sur le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde (9e) et le Français Victor Muffat-Jeandet (12e).

Le compatriote de ce dernier, Alex Pinturault (18e), ainsi que le Valaisann Loïc Meillard (19e) conservent également toutes leurs chances pour le slalom prévu à 14h00 (RTS Deux).

Caviezel à nouveau devant

En tête à l'issue du 1er entraînement mardi, Mauro Caviezel a confirmé ses bonnes dispositions lors du second test en vue de la descente de Coupe du monde à Wengen. Le Grison n'a été devancé que par l'Autrichien Matthias Mayer.

Caviezel a néanmoins refusé d'endosser le rôle de favori. "Ce n'était que l'entraînement", a-t-il déclaré avant d'ajouter que les entraînements lui avaient procuré de bonnes sensations.

Derrière le duo Caviezel-Mayer, Aleksander Kilde a signé le 3 chrono. Double vainqueur sur le Lauberhorn, Beat Feuz a été le plus rapide jusqu'à mi-parcours avant de ralentir et de finir au 6e rang de ce 2e test.

Feuz pour entrer dans la légende

Vainqueur en 2012 et en 2018 sur le Lauberhorn, Beat Feuz est l'un des grands favoris de la descente de samedi. Et en cas de victoire, il rejoindrait Franz Klammer dans la légende avec 3 trophées sur la mythique piste.

"Kugelblitz" évolue dans son jardin face à l'Eiger, au Moench et à la Jungfrau. Lui et son ski si léché, si précis, se régalent sur cette descente d'un autre temps où les organismes sont maltraités pendant 2'30 d'efforts. 

Ceux qui peuvent contrecarrer les plans du skieur de Schangnau sont les suspects habituels: Vincent Kriechmayr Alexander Aamodt Kilde et Dominik Paris. Chez les Suisses, Mauro Caviezel et Carlo Janka ont un coup à jouer

Les Suissesses doivent se relever

La Coupe du monde dames fait halte ce week-end à Sestrières avec un géant samedi et un géant parallèle dimanche. Spectatrice du duel Vlhova-Shiffrin, Wendy Holdener doit se ressaisir.

Si l'on se fie au résultat du dernier géant disputé à Lienz entre Noël et Nouvel-An, Mikaela Shiffrin avait dégoûté la concurrence en s'imposant avec 1'36 d'avance sur Marta Bassino. Vlhova n'avait pas fait mieux que 5e. Mais la donne a changé et la Slovaque apparaît comme la femme à vaincre en Italie.

Dans le camp suisse, il va falloir faire mieux qu'en Autriche, où la meilleure représentante helvétique Wendy Holdener s'était classée à un anonyme 15e rang, loin des meilleures

Zenhaeusern & Rochat sur le podium

Le slalom nocturne exhibition de Crans-Montana a souri à Clément Noël, vainqueur de la course et de 20'000 francs. Le Vosgien a devancé les Suisses Ramon Zenhaeusern et Marc Rochat. Noël avait déjà gagné la course l'année passée.

Sur un tracé sélectif, de nombreux skieurs sont partis à la faute, dont Daniel Yule et Tanguy Nef.  

Judicieusement placée entre les slaloms d'Adelboden et de Wengen dans l'Oberland bernois, cette exhibition a réuni cinq des sept premiers du classement Coupe du monde de la spécialité et a été suivie sur place par, selon les organisateurs, 4000 spectateurs. La station valaisanne accueillera en février des épreuves de la Coupe du monde dames 

Urs Kryenbuehl sur le flanc

Victime d'une chute à l'entraînement à Wengen mardi, Urs Kryenbuehl souffre d'une déchirure à la cheville droite. Le Schwytzois, qui avait fini 2e de la seconde descente de Bormio en décembre, ne doit pas subir d'opération mais pourrait ne plus concourir cette saison Un espoir suisse gravement blessé Marco Kohler, qui milite en Coupe d'Europe, est lui aussi tombé sur le Lauberhorn, où il officiait comme ouvreur. Lourdement touché notamment à un genou (ligaments interne et croisés, ménisque), il va se soumettre à une intervention chirurgicale et sera absent pour une longue durée.