Beaucoup moins de batraciens

Les batraciens se sont faits rares cette année à l’étang de la Gruère (JU).
EPA/Keystone Les batraciens se sont faits rares cette année à l’étang de la Gruère (JU).

Les batraciens se sont faits rares cette année à l’étang de la Gruère (JU) durant la période de migration. La baisse s'explique par l’impact des canicules 2018 et 2019 sur les juvéniles et par le recul de la masse d’insectes.

Depuis plusieurs années, une barrière est installée le long de la route qui longe l'étang de la Gruère, afin de protéger les amphibiens des dangers de la circulation routière lorsqu’ils rejoignent le plan d’eau au printemps.

"Avec 1138 spécimens sauvés, 2022 est l’année la plus basse depuis le début des relevés en 2014", a indiqué lundi le Parc du Doubs. En 2021, une tendance à la baisse (1512 batraciens) avait déjà été enregistrée.

Inégalités de genre accrues

La pandémie de Covid-19 a accru les inégalités entre les sexes, selon une étude en Suisse.
Fotolia La pandémie de Covid-19 a accru les inégalités entre les sexes, selon une étude en Suisse.

Les femmes faiblement rémunérées ont été particulièrement touchées par les mesures liées à la pandémie de Covid-19, selon une "étude genrée" publiée par la Commission fédérale pour les questions féminines (CFQF).

"Les mesures contre la pandémie ont surtout creusé les inégalités de genre exstantes. Il est temps de trouver un équilibre dans les rapports entre les sexes", a relevé lundi à Berne la CFQF.

Les restrictions comme la fermeture des crèches et des écoles ainsi que le "home office" obligatoire ont "renforcé le partage genré du travail", notent les auteurs de l'étude. Dans l'ensemble, la pandémie a aggravé les inégalités entre les sexes.

Tir d'un lynx autorisé par le canton

Une image du film "Lynx" (2021) de Laurent Geslin.
Gebeka Films Une image du film "Lynx" (2021) de Laurent Geslin.

Le canton de Berne a autorisé le tir d'un lynx dans l'Oberland bernois. Le félin aurait tué plus de 15 animaux de rente ces 12 derniers mois, malgré des mesures de protection.

Le type de blessures et des images de pièges photographiques permettent d'attribuer ces dégâts au lynx, a indiqué lundi le canton. Le tir ne peut être effectué que par les gardes-chasse cantonaux, et ce jusqu'au 19 juillet.

L'autorisation de tir concerne les communes de Wilderswil, Saxeten, Daerligen, Leissigen, Krattigen, Aeschi bei Spiez, Reichenbach im Kandertal et Frutigen. L’animal ne peut pas être chassé dans la zone d’interdiction de chasse fédérale du Kiental.

Possibilité d'acheter un vaccin

Des tests positifs à la variole du singe.
Reuters Des tests positifs à la variole du singe.

Face à la multiplication des cas de variole du singe en Europe, dont un confirmé en Suisse, l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) examine la possibilité de se procurer un vaccin.

Il n'y a pour l'instant pas lieu de s'inquiéter, a indiqué sa vice-directrice. "Les clarifications concernant la disponibilité et l'acquisition d'un vaccin sont actuellement en cours", a déclaré dimanche Linda Nartey à SRF.

Il n'existe pas de vaccin spécifique contre la variole du singe, mais les vaccins antivarioliques de première et deuxième génération sont efficaces, selon elle. Pour l'instant, rien n'indique que nous nous trouvons face à une nouvelle pandémie, relève Linda Nartey.

Net'Léman 2022: trois tonnes ramassées

Le nettoyage Net'Léman 2022 a permis de ramasser près de 3867 kilos de déchets dans le Léman.
Keystone Le nettoyage Net'Léman 2022 a permis de ramasser près de 3867 kilos de déchets dans le Léman.

Net’Léman, le grand nettoyage de printemps du lac Léman, a permis de ramasser 3867 kilos de déchets ce week-end. Quelque 1200 bénévoles, dont 300 plongeurs de 23 clubs, ont participé à cette 11e édition.

L'événement a eu lieu sur quatorze sites autour du Léman, de Cologny (GE) à Noville (VD) en passant par Nyon, Morges, Lausanne, Vevey ou encore Evian (F). Berges, enrochements, ports, débarcadères, quais, et plages ont ainsi été passés au peigne fin.

En onze éditions, Net'Léman a permis de repêcher 128'000 kilos de déchets. En moyenne, environ dix tonnes de macro-déchets en plastique se retrouvent chaque année dans les eaux du Léman.

Léman:7000 personnes à la Parade navale

Près de 7000 personnes ont assisté dimanche à la Parade navale de la CGN au large de Montreux (VD).
Keystone Près de 7000 personnes ont assisté dimanche à la Parade navale de la CGN au large de Montreux (VD).

Après deux éditions reportées en raison du Covid, les quais de Montreux (VD) ont accueilli 7000 personnes dimanche lors de la Parade Navale 2022 de la CGN. Quelque 2000 passagers ont pu embarquer sur les sept bateaux Belle Epoque qui ont évolué sur le lac Léman.

Sept des huit bateaux de la flotte Belle Epoque en navigation ont participé à l'événement dans l'après-midi. Après 45 minutes de chorégraphie au large, le spectacle s'est poursuivi aux abords des quais.

La prochaine édition se déroulera en mai 2023, année des 150 ans de la CGN, dans un lieu tenu encore secret. En 2019, la parade avait eu lieu à Rolle, attirant plus de 5000 spectateurs. 

Manif pour le climat peu courue

Une manifestation pour le climat et contre le WEF ne rassemble que quelques dizaines de personnes.
Keystone Une manifestation pour le climat et contre le WEF ne rassemble que quelques dizaines de personnes.

Une manifestation à Davos (GR) pour le climat et contre le Forum économique mondial (WEF) n'a pas atteint l'affluence souhaitée par les organisateurs. Elle n'a rassemblé dimanche que quelques dizaines de personnes avant le début de la réunion.

"WEF, rencontre d'assassins", ont scandé les manifestants sur une place de Davos. Ces activistes du climat et militants socialistes ont demandé que la nature et l'être humain soient à nouveau au centre de l'économie.

Les manifestants, qui n'avaient pas reçu l'autorisation d'être davantage que quelques centaines, ont rejoint la cinquantaine de participants à une marche entamée samedi à Kueblis (GR). 

Le Parc Chasseral lance une appli

Le Parce naturel Chasseral a lancé samedi une application de covoiturage pour réduire le trafic.
RTS Le Parce naturel Chasseral a lancé samedi une application de covoiturage pour réduire le trafic.

Le Parc naturel régional Chasseral a lancé samedi avec plusieurs partenaires une application de covoiturage baptisée EcoPouce. Entièrement gratuite, elle doit réduire le trafic entre le Val-de-Ruz (NE) et la région de Saint-Imier, dans le Jura bernois.

Cette application vient combler un trou dans le réseau des transports publics, puisqu'aucune ligne n'existe entre Villiers (Val-de-Ruz) et Saint-Imier, soit 14 kilomètres que les pendulaires ne peuvent faire qu'en voiture.

Le but est aussi de réduire le trafic sur cet axe qui voit passer environ 3600 voitures par jour. Si 1% de ce dernier était réduit, c'est l'émission de 30 tonnes de CO2 qui serait évitée.