Suter 3e, Goggia intouchable

Corinne Suter a fêté son premier podium de la saison lors de la 2e descente de Lake Louise. La Schwytzoise a terminé 3e à 0"98 de l'Italienne Sofia Goggia, déjà victorieuse la veille et toujours aussi impressionnante en descente.

Suter a perdu énormément de temps entre le 2e et le 3e temps intermédiaire, là où se trouvait le principal passage technique avec les grandes courbes rapides. La championne du monde signe au passage son 11e podium en descente.

Cela a été en revanche très délicat pour Lara Gut-Behrami qui a une fois encore proposé une performance bien en deçà de ses capacités. Diminuée par un virus, la Tessinoise a dû se contenter de la 23e place à 2"59 de Goggia.

Feuz dépasse Klammer et Mueller

Vainqueur la veille en super-G, Aleksander Kilde a récidivé en descente à Beaver Creek. Coupable d'une grosse erreur, Beat Feuz a terminé 3e à 1"01, derrière l'Autrichien Matthias Mayer.

Double tenant du titre, Feuz a laissé filer la victoire en commettant une grosse faute dans le mur. Rentré trop à l'intérieur sur une courbe à droite, le Bernois a frappé une porte pour se faire déséquilibrer et perdre de précieux centièmes. Il se consolera avec le 42e podium de sa carrière dans la discipline, ce qui lui permet de dépasser Franz Klammer et Peter Mueller.

La surprise est venue de Niels Hintermann, brillant 7e avec le dossard 30. Marco Odermatt s'est classé 15e.

Jansrud blessé à un genou

Kjetil Jansrud pourrait être obligé de renoncer aux Jeux olympiques de Pékin après sa lourde chute vendredi lors du super-G de Beaver Creek. Le Norvégien de 36 ans est touché au ligament croisé et au ligament interne d'un genou. Il est encore trop tôt pour savoir s'il devra subir une intervention chirurgicale. Le champion olympique de 2013 va rejoindre son domicile lundi. Il subira de nouveaux examens à Oslo pour déterminer la gravité exacte de sa blessure.  

Goggia survole les débats

Sofia Goggia, privée de Mondiaux en février en raison d'une grave blessure au genou gauche, a survolé les débats lors de la première descente de l'hiver à Lake Louise. Meilleure Suissesse, Corine Suter a terminé 5e.

Lauréate du dernier Globe de la spécialité, l'Italienne a réalisé une démonstration pour décrocher son 12e succès en CDM. La championne olympique 2018 a devancé Breezy Johnson de 1"47, soit l'écart le plus conséquent enregistré depuis près de six ans en descente.

La championne du monde en titre Corinne Suter a elle concédé 2"02. Course à oublier en revanche pour Lara Gut-Behrami, malade depuis plusieurs semaines déjà, qui a terminé 17e à 2"74.

Odermatt manque de peu le doublé

Marco Odermatt a manqué pour trois centièmes le doublé en Super-G à Beaver Creek. Le Nidwaldien a été battu par le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde.

Exceptionnel la veille sur la partie finale du tracé, Odermatt a cette fois dû laisser la vedette à Kilde en concédant 15 centièmes sur les 18 dernières secondes de course. Pas grave pour le leader du général qui a une fois encore pris des points à ses rivaux dans la lutte au gros globe.

Le résultat d'ensemble des Suisses est moins reluisant que jeudi. Gino Caviezel a pris la 9e place, Beat Feuz la 14e et Loïc Meillard la 20e. Très bon 8e la veille, Justin Murisier n'a cette fois pas atteint l'arrivée.

Bormio récupère un super-G

Le super-G messieurs annulé dimanche à Lake Louise sera rattrapé en Italie. La course aura lieu à Bormio le 30 décem-bre. Il y aura donc 3 épreuves sur la Stelvio: une descente le 28 et deux super-G les 29 et 30. Coupe d'Europe: victoire de Noger Cédric Noger (29 ans) a décroché à Zinal le 2e succès de sa carrière en Coupe d'Europe, en géant. Le St-Gallois a forgé son succès lors d'une 1re manche qui l'a vu surclasser la concurrence. Sa première victoire datait d'il y a 3 ans, en Italie.

Comme Zurbriggen et Accola

Statistique étonnante, Odermatt est le 3e skieur suisse à remporter 2 super-G de suite après Pirmin Zurbriggen en 1984 et 1990 et Paul Accola en 1992.

Les autres Suisses ont réussi d'excellents résultats. On pense à Justin Murisier, surprenant 8e. Quoique la surprise ne tient presque plus si l'on se souvient de la 5e place du Valaisan à Saalbach en mars. Gino Caviezel a lui aussi brillé avec une belle 10e place.

Moins bon en super-G qu'en descente, Beat Feuz s'est classé au 12e rang à égalité avec Stefan Rogentin. Absent à Lake Louise car non vacciné, Urs Kryenbuehl a pris la 16e place pour sa première course après sa terrible chute à Kitzbuehel.

Odermatt en démonstration

Marco Odermatt a remporté haut la main le super-G de Beaver Creek. Le Nidwaldien a repoussé Matthias Mayer à 0"78 et Broderick Thompson à 0"95.

Il était le dernier vainqueur du super-G disputé dans la station du Colorado en 2019. Deux ans plus tard, le Nidwaldien n'a pas abandonné sa couronne et signé son sixième succès en Coupe du monde, le troisième dans la discipline. Dans la première des quatre courses à Beaver Creek, Odermatt a écrasé la course de son talent.

Au général, Odermatt compte désormais 250 points et 70 d'avance sur Mayer. Mais le principal rival d'Odermatt pour le gros globe sera bel et bien Alexis Pinturault, le tenant du titre.